La lutte contre les campagnols

Informations générales

Rappels concernant la lutte chimique contre le campagnol
  • Être titulaire du certiphyto

  • Avoir suivi la formation lutte raisonnée et lutte chimique

  • Fournir le comptage parcellaire de chaque parcelle traitée (voir : formulaire de comptage)

  • Être adhérent de la FREDON

Modalités
  • Remplir le bon de commande qui est suivi de l’émission de la facture par la FREDON

  • Respect de la réglementation lors de la mise en place de la lutte chimique

  • Transmission à la FREDON par l’utilisateur de bromadiolone en fin d’année du document de traçabilité. Ce document est transmis à la DRAAF et conditionne les achats ultérieurs.

Une nouvelle réglementation encadre la lutte contre les campagnols en Lozère

campagnol4-272x275

Les services de l’Etat en département (DDT) ont édité un nouvel arrêté préfectoral qui organise la lutte contre le campagnol terrestre (Arvicola terrestris) et le campagnol des champs (Microtus arvalis) depuis le 17 Mai 2016 (arrêté n°2016-138-0018). Comme l’arrêté interministériel national en vigueur (arrêté n° AGRG1300885A du 14 mai 2014), ce nouveau texte réaffirme les bases de la lutte contre le campagnol terrestre et des champs :

  • la lutte se fonde sur la surveillance des populations (comptages communaux au minimum 3 fois dans l’année en Lozère, et comptage parcellaire avant toute action de lutte chimique)
  • la lutte doit être précoce, raisonnée et collective
  • la lutte s’appuie sur la mise en œuvre d’un ensemble de mesures complémentaires (la boîte à outils de la lutte raisonnée)
  • la lutte chimique ne peut être utilisée que dans des conditions strictement encadrées
  • les seuls appâts chimiques autorisés sur les parcelles agricoles sont des produits phytopharmaceutiques exclusivement distribués par le réseau des FREDON
produit-deratisation-bidon-preview-7609707-209x250

Il apporte aussi des précisions et des changements par rapport à l’arrêté préfectoral précédent (arrêté n°2015-131-0001) concernant la question de la lutte chimique:

  • La lutte chimique est interdite dans les communes où le cycle de pullulation est en phase descendante
  • elle est autorisée toute l’année à partir du 1er Septembre 2016
  • l’application d’appâts chimique se fait exclusivement au moyen d’une canne-sonde (ou fusil-à-blé)
  • la lutte chimique est interdite sur les zones de protection spéciales (ZPS) et dans le cœur du Parc National des Cévennes
  • elle est interdite sur les parcelles engagées en contrats Natura 2000
campagnol_3

La FREDON en tant qu’OVS (Organisme à Vocation Sanitaire, structure indépendante et impartiale) a un rôle dans la mise en place de cette lutte conformément aux textes réglementaires édités par l’Etat, notamment de communiquer sur les mesures inscrites dans les arrêtés.