Infos ambroisies Occitanie – Bilan de la saison 2019
Infos ambroisies Occitanie  – Bilan de la saison 2019

Infos ambroisies Occitanie – Bilan de la saison 2019

Le bilan de la saison ambroisie sur la région Occitanie

Le projet financé par l’ARS a permis de continuer le travail de repérage des ambroisies sur la région, et le travail d’animation auprès des institutions départementales et du réseau de référents. Voici le bilan régional des signalements et des référents.

 

Les signalements 2019 en Occitanie

Cette carte, issue de la plateforme signalement-ambroisie donne une vue indicative et non exhaustive de la situation ambroisie. Les données recueillies dépendent en effet de la connaissance de la plante par le public, de la connaissance de l’existence de la plateforme, du dynamisme des référents, de l’entrée ou non des données de prospections.

763 signalements, sur 227 communes. Parmi eux, 72 % validés (par une intervention des référents communaux ou départementaux), dont 23% validés détruits. 26% des signalements proviennent du Gard, 19% du Lot, près de 18% de la Haute-Garonne et 13% du Tarn-et-Garonne.

L’utilisation de cette plateforme est en progression dans la région. Les actions d’animation autour de l’ambroisie, rendues possibles par le financement de l’ARS permettent de faire connaître une problématique de plus en plus préoccupante en Occitanie.

Les référents ambroisie

Les référents territoriaux sont au cœur du dispositif du projet de lutte contre l’ambroisie : ce sont eux qui se rendent sur place après avoir reçu un signalement via la plateforme pour vérifier si c’est de l’ambroisie et alerter les gestionnaires.

À ce jour, les données remontées par l’ARS Occitanie et le RNSA indiquent que 712 communes de la région ont nommé un ou plusieurs référents. Ainsi, avec 787 référents répertoriés, la couverture territoriale est passée de 8,7% en 2017 à 16% en 2019.

Une réflexion pour améliorer l’efficience du réseau, mais aussi sur sa réactualisation (en raison des élections municipales) est lancée pour l’année 2020.

 

Carte n°2 : répartition des référents communaux en Occitanie au 16/12/2019 (données ARS/AtlaSanté)

 

L’ambroisie trifide, présente en Haute-Garonne et en Ariège

Le plan de surveillance sur l’ambroisie trifide, reconduit par le SRAL et confié en 2018 et 2019 à la FREDON Occitanie, a permis de dresser un panorama des lieux d’implantation de l’ambroisie trifide.

Prospections de 2018 à 2019 :

  • En Ariège : plus de 100 stations, dont 80% sur 2 communes (Montaut et Saverdun).
  • En Haute-Garonne : de nombreuses stations, avec contamination diffuse sur le territoire (zones d’Escanecrabe, Saman, l’Isle-en-Dodon, Lamasquère, Rieumes, Verfeil, etc.)

 

Des échanges avec des agriculteurs impactés montrent une évolution de la maîtrise de gestion. D’où la nécessité d’informer la profession pour agir de façon adéquate dès la première infestation : reconnaître la trifide précocement et l’éliminer avant montée à graines. En cas d’infestation, les rotations culturales avec des cultures d’hiver restent le meilleur levier d’action, à la condition expresse d’éliminer l’ambroisie en interculture.

Des interventions de la FREDON Occitanie et des CPIE09 et 31 lors de journées techniques autour des adventices seront privilégiées en 2020 afin de faire connaitre cette plante, de faire prendre conscience de la problématique (santé, agriculture, réglementation, etc.) et de sa transversalité sur les petites régions impactées.