Charançon rouge des palmiers – rappel de la réglementation : traitements préventifs, c’est le moment !
Charançon rouge des palmiers – rappel de la réglementation : traitements préventifs, c’est le moment !

Charançon rouge des palmiers – rappel de la réglementation : traitements préventifs, c’est le moment !

Charançon rouge des palmiers

Rappel de la réglementation : traitements préventifs, c’est le moment !

Le charançon rouge des palmiers (Rhynchophorus ferrugineus) est un redoutable ravageur des palmiers. La région Occitanie est fortement touchée par cet organisme nuisible. Les 4 départements méditerranéens de la région sont tout particulièrement concernés avec un nombre croissant de foyers répertoriés. A la fin de l’année 2017, on dénombrait 98 communes contaminées. voir la carte d’infestation du SRAL.

Les stratégies de lutte préventives sont à mettre en œuvre dès le mois de mars, conformément à l’arrêté du 21 juillet 2010 modifié.

Pour les palmiers situés dans les 100 m autour des foyers répertoriés, les traitements préventifs sont obligatoires et doivent respecter l’une des trois stratégies définies dans l’arrêté cité ci-dessus :

  • deux stratégies sont basées sur des pulvérisations des parties aériennes avec des nématodes entomopathogènes et une préparation insecticide,
  • une stratégie est basée sur l’injection d’une préparation insecticide dans le stipe.

Sur un palmier sain

Durant la période de vol du charançon rouge (de février-mars à novembre), il faut éviter de tailler et de blesser les palmiers.

Ces blessures ont un fort pouvoir attractif sur les charançons.

Sur un palmier en début d’infestation

Il est possible de mettre en œuvre une méthode dite d’assainissement qui consiste à éliminer la partie infectée du palmier. Cet assainissement est suivi d’un protection fongicide et insecticide.

Sur un palmier mort

Sur un palmier fortement atteint ou mort, l’abattage du palmier et la destruction des parties infestées (broyage fin, incinération) sont les seuls recours possibles.

Toute intervention sur un palmier atteint par le charançon rouge du palmier ou situé dans un périmètre de lutte autour d’un foyer doit être réalisée par une entreprise habilitée.