Osaé, ou comment innover sur le retour d’expérience agro-écologique
Osaé, ou comment innover sur le retour d’expérience agro-écologique

Osaé, ou comment innover sur le retour d’expérience agro-écologique

En 2019, 4 exploitations agricoles situées sur des bassins d’alimentation de captage prioritaire du Languedoc-Roussillon ont été sélectionnées pour participer au projet OSAE, OSez l’Agro Ecologie. Les agricultrices et agriculteurs interviewés en vidéo, engagés dans la transition agroécologique de leurs système d’exploitation, expliquent de façon simple mais précise les points clés et leviers du changement.

En 2019, en partenariat avec l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, 4 viticultrices et viticulteurs sont mis en lumière par le projet Osaé. Pour cause, leurs changements de pratiques contribuent à la préservation de la qualité de l’eau sur des territoires particulièrement vulnérables aux pollutions par les produits phytosanitaires de synthèse et les nitrates. En sus, leurs actions remarquables impactent les caves coopératives auxquelles ils adhèrent, motivent un changement de cap progressif des collectifs agricoles exerçant sur les aires d’alimentation de captage.

Initié en 2008 et porté par Solagro, Osaé vise à faire connaitre les savoir-faire d’agriculteurs pionniers et innovants en agroécologie. Plusieurs volets composent ce projet : synthèses techniques, descriptions de pratiques mais aussi des témoignages complets d’agriculteurs et agricultrices engagés. Chaque témoignage se compose d’une vidéo (on apprécie la beauté des images) et d’une fiche modèle décrivant le système, la stratégie, le déclic, les conseils, les sources de l’agriculteur. Autant d’informations cruciales pour comprendre le contexte et les leviers de la transition agroécologique à l’échelle de l’exploitation.

Agroforesterie, enherbement de l’inter-rang de vigne, confusion sexuelle, réduction du travail du sol … Retrouvez ci-dessous les témoignages captivants, à réutiliser sans modération.

Crédit photo : SOLAGRO