FORMATION : d’animateur à développeur territorial
FORMATION : d’animateur à développeur territorial

FORMATION : d’animateur à développeur territorial

Les deux premières journées de la première séquence de formation pilotage de projet qui s’adresse aux animateurs de captage, se sont déroulées le 23 et 24 février. Une formation pensée par le CNFPT, la FREDONLR et l’AERMC pour répondre aux besoins d’évolution d’un métier en mutation.

Evoluer vers la logique réseau et partenariat sur son territoire, anticiper les étapes de déploiement collectif d’acteurs, ou encore se mettre en mouvement et partir avec un plan d’action étaient les grands thèmes dominants de ces journées animées par la formatrice Anne KILLI.

« Cela m’a permis de mettre des mots sur ce que je fais implicitement sur les territoires et d’approfondir encore plus ces compétences » témoigne une des stagiaires de la formation.

Les animateurs territoriaux participant à cette formation ont pris conscience du rôle clé que peut jouer l’activation du lien qui existe entre les acteurs de la qualité de l’eau. En catalysant ces liens, ils peuvent amener une co-productivité bénéficiant à l’action qu’ils souhaitent mener : reconquérir la qualité de l’eau.

« Le métier d’animateur captage ne se limite pas à l’animation, il est aussi celui de développeur territorial avec une posture de coordonnateur du projet multi acteurs et pas uniquement d’expert. » explique Anne KILLI. C’est le message que les stagiaires ont retenu, ils se retrouvent aujourd’hui dans un métier de chef d’orchestre d’un projet complexe et multipartenarial nécessitant de leur part une maitrise des logiques de réseau territorial.

Les stagiaires ont pu aborder les notions d’approche sociodynamique, avec une typologie de comportements sur un projet donné et s’approprier les quatre grandes phases du changement de comportement d’un individu.

La deuxième séquence de la formation se déroulera en Juin avec un nouvel intervenant, qui apportera les outils nécessaires à la gestion d’un projet.