Le Charançon rouge

Le Charançon Rouge du Palmier

Nom vernaculaire : Charançon rouge des palmiers

Ravageur : Rhynchophorus ferrugineus, coléoptère de la famille des Curculionidae

Plantes hôtes : Plusieurs variétés de palmiers dont le Phoenix canariensis et le Phoenix dactylifera, présents en région méditerranéenne.

Origine : Asie tropicale

Impacts : Dépérissement et mort des palmiers attaqués.

Rhynchophorus ferrugineus ou charançon rouge des palmiers est actuellement un des plus importants ravageurs des palmiers.

En France fin 2012, il était répertorié dans trois régions : Corse, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le charançon rouge s’attaque exclusivement aux Palmiers. Dans les régions méditerranéennes, les deux variétés les plus sensibles sont le palmier dattier “Phoenix dactylifera” et le palmier des Canaries “Phoenix canariensis”. Le palmier meurt subitement, les premiers symptômes d’attaque apparaissent tardivement après l’infestation.

Un foyer à été détecté sur un de vos palmiers ?

Détenteurs de végétaux, en cas de contamination d’un de vos palmiers, vous pouvez consulter la liste des entreprises habilitées à réaliser un chantier d’assainissement ou d’abattage ICI.

Biologie

Le Charançon rouge : corps orange vif avec des tâches noires, d’une longueur de 20 à 40 mm pour 12 mm de large. Il a une durée de vie de 2 à 4 mois. La femelle pond ses œufs à la base des palmes du « pinceau » central, ou dans les blessures.

Les œoeufs ont la forme d’un grain de riz. Ils mesurent 2.6 mm de long pour 1.1 mm de large. Les oeufs sont déposés dans les tissus du palmier et éclosent deux à quatre jours plus tard. Les femelles pondent tout au long de leur vie entre 100 et 300 œoeufs.

Les larves apodes (dépourvues de pattes) de couleur jaunâtre, de 50 mm de long et 20 mm de large, se développent en détruisant les tissus vasculaires des palmes et le cœur du palmier.

Cycle de vie

shema_crp

Les symptômes

Le cœur du palmier est détruit, on observe l’abattement des palmes centrales du palmier ce qui engendre un désaxement ou une dissymétrie.

crp_disim2
crp_desax
crp_disim

Palmes juvéniles cassées. Absence de palmes juvéniles au cœur du palmier.

crp_juven1
crp_juven2
crp_juven

Présence d’encoches dans les palmes.

crp_coup2
crp_coup1
crp_coup

Effondrement progressif du  » houppier « .

crp_effond
crp_effond1-1
crp_effond2

Moyens de lutte et prévention

Palmier sain, prévention

palmier_crp_symptomes-36-225x300

Période de taille : il faut limiter les blessures causées aux palmiers.
Ces blessures sont très attractives pour le charançon rouge. Il est donc conseillé de faire tous les travaux de taille en hiver, période où le charançon ne vole pas.
Les blessures naturelles ou provoqués par la coupe doivent être protégées par une application d’insecticides ou de mastic cicatriciel pour empêcher la ponte.

Traitement préventif : L’Annexe 1 de l’arrêté du 21 juillet 2010 modifié précise les 2 stratégies de traitements qu’il est possible de réaliser : une stratégie de traitement par pulvérisation des parties aériennes des palmiers ainsi qu’une stratégie de traitement par injection dans le stipe. En général, il faudra faire preuve de vigilance et être attentif aux premiers symptômes.

Palmier suspect

barcares2_2008_04_16-225x300

Télécharger les fiches symptômes et bien observer votre palmier.
Contacter les entreprises de votre région.
Contacter le SRAL ou la FREDON de votre région.

Si votre palmier est contaminé, en fonction de son état il subira :

  • Assainissement : quand le plamier vient d’être contaminé
  • Arrachage : quand le palmier est mort

Palmier mort

crp_effond2-242x300

Contacter une entreprise habilitée qui effectuera l’abattage. L’ensemble des déchets sera broyé et détruit afin de ne pas garder les différents stades de l’insecte vivants.

Réglementation

Rhynchophorus ferrugineus est un organisme nuisible de première catégorie au titre de l’arrêté du 21 décembre 2017. Il est également inscrit à l’Annexe A de l’Arrêté du 31 Juillet 2000. Ainsi, la lutte contre ce ravageur est obligatoire, de façon permanente, sur tout le territoire français.

Les modalités de cette lutte sont précisées dans l’Arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus.

Un foyer à été détecté sur un de vos palmiers ?

Détenteurs de végétaux, en cas de contamination d’un de vos palmiers, vous pouvez consulter la liste des entreprises habilitées à réaliser un chantier d’assainissement ou d’abattage ICI.